Categories Interview The Scotsman Traductions

Traduction – The Scotsman

Traduction – The Scotsman

La star d’ « Outlander » Sam Heughan sur sa  la création de sa propre collection signature avec Barbour.

Par Janet Christie, traduction par Alexz de Sam Heughan France.

Sam Heughan, 38 ans, joue Jamie Fraser dans la série à succès « Outlander », adaptation des livres de Diana Gabaldon. Vivant à Glasgow, le temps du tournage de la saison 04, il est né en Galloway John Barbour, qui a fondé la marque familiale en 1894, est lui aussi originaire.

En tant qu’ambassadeur pour Barbour depuis deux ans,  Sam fait la promotion et le modèle pour la ligne tartan de la marque tout comme  il travaille sur sa propre collection signature.

Scotsman : Quel est votre lien avec Barbour ?

Sam : Depuis Juillet 2016, je suis ambassadeur de la marque, un rôle dont je suis très fier et qui est un privilège à porter. Je suis né et j’ai grandi là où John Barbour vivant dans le sud de l’Ecosse et j’ai toujours eu un amour profond pour la marque.

Scotsman : Comment est-ce de travailler avec eux ?

Sam : J’ai une collection signature Sam Heughan qui reflète mon style personnel, représentant mon amour pour les grands espaces, l’Ecosse et l’héritage de la marque. En tant qu’ambassadeur, je prend part au photoshoot et fait le mannequin pour deux de leurs campagnes mondiale, la section chemise et la collection tartan, et je  suis engagé à prendre part à des événements dans les magasins, principalement  aux Etats-Unis.

Scotsman : Avez-vous une expérience dans le design ou un amour pour la mode ?

Sam : C’est une toute nouvelle expérience pour moi et j’aime apprendre et collaborer avec l’équipe de design de Barbour, ajouter mes détails personnels ou mes préférences. C’est une collaboration fun et c’est très satisfaisant quand vus voyez la fin de la production.

Scotsman : Comment décririez vous votre style ?

Sam : Je recherche quelque chose de très versatile, quelque chose qui semble bien dans les montagnes écossaises, ou dans les rues de New York. Pratique, à la mode et de bonne qualité.

Scotsman : Qui vous a inspiré votre style ? Votre icône de mode ?

Sam : J’aime partir de design ancien dans les archives de Barbour ; c’est fascinant de voir comment  une pièce de patrimoine peut être contemporaine.

Scotsman : Portiez-vous du Barbour avant de travailler avec eux ?

Sam : Je suis écossais, j’ai grandi avec la marque, j’ai toujours été un grand fan. Leurs vêtements sont parfaits pour les grands espaces. J’ai toujours eu une grande passion pour l’entreprise – le fait est qu’elle reste au sein de la famille et qu’elle continue de réaliser des traditionnels blousons en coton huilé dans le South Shields et dans le nord-est de l’Angleterre, fait que ça reste plutôt spécial.

Scotsman : Qu’est ce qui vous attire chez eux ?

Sam : L’entreprise a une longue histoire et un grand héritage (depuis 1894) et leurs archives vont jusque 1910. Ils ont résisté à beaucoup de périodes historiques importantes et c’est fascinant de voir comment Barbour s’est adapté tout en conservant leur propre identité. C’est aussi fascinant de voir comment le design et les styles des vêtements ont changé  au fil des années, La philosophie fondatrice est de fournir des produits de qualité adaptée à ce que l’on veut en faire, résistants et fonctionnels, chose qui est encore d’actualité comme cela l’était lors de la fondation de la marque.

Scotsman : Avez vous essayé de glisser un élément d’ « Outlander »/ Jamie Fraser dans les designs ?

Sam : Ma collection Sam Heughan par Barbour reflète mes origines écossaises et mon amour pour les grands espaces britanniques  et nous avons inclus du tartan et des chevrons, donnant des textures emblématiques et  familières. C’est subtil mais exclusivement écossais.

Scotsman : Parlons de votre récent look aux Oscars, le costume, la montre Montblanc ( l’avait vous gardée ?)

Sam : Ha, ha J’ai été plutôt chanceux d’avoir eu cette montre, elle est sperbe ! Le costume et les chaussures étaient signé Saint Laurent, très élégant.

Scotsman : Quel serait votre préférence pour un look plus casual ?

Sam : Vous avez besoin de demander ?!

Scotsman : Quel vêtement ne jetterez vous jamais ?

Sam : J’ai beaucoup de mal à jeter les chaussures. Plus elles sont usées, plus elles ont du caractère.

Scotsman : Que pouvez vous nous dire à propos des costumes d’ « Outlander » ?

Sam : Ils ont un rôle important et utile pour parler de l’histoire du personnage et de l’époque, cela peut vraiment changer une marche, le maintien ect et donner des indices sur le passé et le statut du personnage. C’est amusant de construire l’histoire dans nos costumes.

Scotsman : A quels challenges avez-vous fait face dans votre rapport avec Barbour ?

Sam : Mis à part le magnifique temps écossais, mon plus gros challenge est le temps. Jonglé entre mes engagements en tant qu’acteur, mon travail avec les associations, et travailler avec Barbour a été quelque fois un challenge, mais nous avons réussi à tout mettre en place pour que ça fonctionne.

Scotsman : Quelle était la plus grande surprise lors du processus ?

Sam : La plus grande surprise a été quand j’ai rencontré Dame Margaret Barbour et sa fille Helen et dans la conversation  nous avons découvert que je suis né dans le même coin de campagne dans le sud de l’Ecosse que le fondateur John Barbour. C’était comme un augure.

Scotsman : Quelle était la partie fun ?

Sam : La partie amusante a été de travailler avec l’équipe de Barbour – Ils sont tellement passionnés et experts au niveau de la marque et ils ont tout fait pour me faire sentir que je faisais parti de l’équipe.

Scotsman : Qu’avez-vous appris,

Sam : J’ai appris beaucoup à propos de l’histoire et de l’héritage de Barbour et comment l’équipe de design s’inspire des archives pour créer des vêtements complètement dans l’air du temps. C’était fascinant d’aller à travers les archives et d’incorporé une partie de cette histoire et d’héritage dans ma collection.

Scotsman : Quel est votre item favoris de la collection Barbour ?

Sam : J’aime toute la collection. Si j’avais à choisir une pièce des collections printemps/été 2018, ça serait  le Barbour Lochy waterproof, la veste respirante. J’aime ce style casual qui va si bien avec jean. Elle est vraiment légère – parfaite pour les mois d’été en Ecosse, où le temps, comme nous le savons bien, peut être imprévisible !

Scotsman : Quel est votre plus grand fashion-faux-pas ?

Sam : Oh je suis né dans les années 80…. Il y en a trop pour les mentionner.

Scotsman : Pourquoi le tartan est si populaire ?

Sam : Il raconte une histoire d’héritage. C’est intéressant de voir l’origine avant que cela soit rendu à la mode par la Reine Victoria. C’était moins un uniforme et plus une représentation d’un tissu et des ressources locaux.

Scotsman : Porter vous du tartan quand vous n’êtes pas au travail ?

Sam : Mariages, soirées, évènements sportifs et bien sur  je porte tout le temps mon Barbour.

Scotsman : Est-ce que le tartan et les kilts ont rendu la série plus populaire ?

Sam : Bien sur, Je pense que la série célèbre la culture et la tradition écossaise. Je suis fier d’être écossais et honoré d’en montrer le meilleur au monde.